Comment dépasser ses peurs et avancer ?

Peur de blesser, peur du conflit, peur du regard des autres, peur de l’échec… autant de peurs qui nous empêchent d’avancer, nous bloquent pour passer à l’action. 

Plutôt que de ruminer et de rester figer et/ou de fuir ses peurs, d’y mettre un mouchoir dessus et de passer à autre chose… il est préférable de les apprivoiser et d’essayer de les comprendre pour les faire ressortir et se sentir soulagée, apaisée et prête pour le changement attendu.

En séances je vous vois nombreuses me témoigner de ressentir de la culpabilité à « devoir » faire certaines choses comme dire tout simplement ce que vous pensez, refuser de faire certaines choses, d’accepter des invitations par contraintes, etc…. Ou de ressentir de l’angoisse à perdre l’amour de vos proches, peur de rentrer dans des conflits, peur de ne pas réussir un examen et être vouée à l’échec … 

Imaginer le pire est ce qu’il y a de pire ! 

Qu’est-ce qui vous fait dire que cela se passera mal ? sur quoi vous basez-vous exactement ? 

Imaginer un pire scénario amène le pire en vous. 

Plus vous ressassez le négatif, plus il s’amplifie, plus vous le voyez, plus vous voyez exactement les scènes, les mots, les comportements de ce qui peut être pire, plus cela arrive ! Car on attire ce que l’on croit, on attire ce que l’on est.

C’est facile me diriez-vous, si dépasser ses peurs le serait, personne n’aurait peur et tout le monde serait au top de la confiance ! Mais voyez-vous, la bonne nouvelle est que cela se travaille et que nous pouvons tous y remédier ! 

Si je l’ai fait, tout le monde peut le faire. Pendant des années j’étais aussi moi-même figée, glacée à l’idée de faire quelque chose et que ce quelque chose ne marche pas : que l’on se moque de moi, que je ne réussisse pas, que je sois déçue, triste, mal … et finalement c’est de ne pas faire qui me rendait déçue, triste, mal… car je restais coincée dans la situation qui ne me convenait pas.

Je vous partage les étapes que j’ai moi-même suivies pas à pas, et qui m’ont aidé à dépasser mes peurs. Aujourd’hui, comme tout le monde, j’en ai, et je continue de temps en temps à me poser et prendre le temps justement de relire et retravailler ces étapes : 

  • Décider : vouloir changer profondément

La clé est entre vos mains, vous seule pouvez décider de prendre du temps pour vous. Prendre votre courage à deux mains et avancer avec votre peur, étape non des moindres je vous l’accorde mais vitale pour la suite. Avancez pas à pas, doucement, tranquillement et faites face à votre peur. À partir du moment où vous décidez d’affronter vos peurs et voulez y remédier : 50% du travail est fait.

  • Reconnaitre que vous avez peur et définir laquelle.

Prendre un instant avec soi, faire le vide, et réfléchir à ce qui se passe actuellement dans votre vie, où en êtes-vous ? Tenez-vous vos résolutions ? Où en sont vos objectifs que vous vous étiez fixés ? Est-ce OK ? Ou êtes-vous bloquées par quelque chose ? et ce quelque chose, qu’est-ce que c’est exactement ?

  •  Identifier l’élément déclencheur.

Restée isolée dans un endroit calme sans être dérangée, et réfléchissez à ce qui vous met dans cet état, la situation où tout bascule ? D’où vous vient cette peur de ne pas faire ce quelque chose… qu’est-ce qu’il y a derrière ? Quelle est cette peur qui vous fait peur ?

  • Commencer à agir.

Maintenant que vous avez décidé de changer, que vous avez nommé votre peur et savez d’où elle vient : actions ! Un changement se fait toujours par une action de votre part : vous seule êtes la créatrice de votre vie rappelez-le vous.

Décidez maintenant de transformer vos paroles qui vous amènent à agir … ou justement ne pas agir. Le cerveau, en bon élève, va exécuter ce que vous lui dites tout bêtement … 

Il s’agit ici de transformer votre parole négative face à vos peurs, en parole positive : au lieu de dire « j’ai peur de prendre des décisions », dites plutôt « j’ai le désir de faire le choix de ce qui est bon pour moi » ; au lieu de dire «  j’ai peur de rater », dites plutôt « j’ai le désir de réussir et d’être performante dans mon domaine » ; au lieu de dire « j’ai peur du rejet », dites plutôt « j’ai le désir d’être acceptée et entourée de bonnes personnes pour moi » et ainsi de suite… transformez vos peurs en désirs ! 

Les mots sont puissants et à partir du moment où vous choisissez en conscience les mots que vous vous dites, si vous êtes bienveillantes avec vous, votre cerveau l’assimile et introduit de la bienveillance, de la positivité en vous, et on sait que le positif attire le positif quant à contrario le négatif attire le négatif ! 

Et si je vous proposais un jeu ? 

Prête ?

Répétez-vous à haute voix « je suis nulle et cela me rend triste ». 

« Je suis nulle et cela me rend triste ».

« Je suis nulle et cela me rend triste ».

Que retenez-vous comme mot ? Quelle est votre posture ? Que ressentez-vous ?

Le mot « triste » résonne dans votre tête ? Vous vous êtes repliée et courbée ? Vous ressentez un mal être … ?

C’est donc exactement cela dont je vous parle : le cerveau assimile nos mots.

Continuons …

Dites maintenant à haute voix « je suis belle et magnifique ».

« Je suis belle et magnifique ».

« Je suis belle et magnifique ».

Même exercice : que retenez-vous cette fois ? quelle est votre posture ? que ressentez-vous ?  

Plus de positivité et d’assurance n’est-ce pas ? 

Nous avons le pouvoir de changer nos mots, nos paroles bienveillantes envers nous-même, nos pensées, et donc de transformer nos peurs, et ainsi de transformer nos vies ! 

  • Décider maintenant de petits pas faciles et réalisables à effectuer

Transformez l’une de vos peurs, et choisissez une phrase positive : voyez ce que vous pouvez opérer comme petit changement pour tendre vers votre objectif. 

Dites-moi en commentaires vos ressentis sur les exercices donnés ci-dessus et quels changements vous allez opérer ? 

Alexandra K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'articles

Comment dépasser ses peurs et avancer ?

Peur de blesser, peur du conflit, peur du regard des autres, peur de l’échec… autant de peurs qui nous empêchent d’avancer, nous bloquent pour passer

Contact

papillon alexandra K