Comment lâcher prise à la suite d’une charge mentale ?

La vie est un tourbillon, l’important étant toujours d’avoir une bouée pour ne pas se laisser emporter !

Combien de fois j’ai échangé avec des femmes maman (ou pas d’ailleurs), qui partaient dans tous les sens, incapables de se poser et qui faisaient tout ce qu’on leur demandait d’ordre professionnel mais aussi personnel !

Car oui la charge mentale personnelle existe et j’en suis la preuve !

Après ma première grossesse, j’ai vécu un chamboulement interne avec tout ce qui se passait de nouveau pour moi … aussi bien dans mon corps, que dans ma tête, et dans mon cœur ! Je ne savais plus qui j’étais, comment faire les choses ; tout était nouveau, et pour cause… je venais de donner la vie !

Au fil du temps, j’ai bien sûr appris, j’ai composé, je me suis organisée… bien aidé de ma moitié.

C’est lors de ma seconde grossesse où l’arrivée d’un deuxième petit être a de nouveau chamboulé ma vie, mon corps, mon âme, tout mon être !

Même si je n’étais plus novice en tant que maman, il fallait apprendre à composer avec ma première fille, m’adapter, me réorganiser moi-même, dans mon couple, ma maison, ma famille, tout !

Moi qui prenais les choses à cœur, je voulais tout faire, et bien le faire ! Tout faire pour les autres, pour me sentir exister, me sentir forte et toujours dans le bon chemin … je devais coute que coute répondre positivement à TOUT ce que l’on me demandait, pour ne pas avoir l’air d’avoir changé, que de devenir maman me permettait de le faire en mon âme et conscience, que j’étais toujours la même, et que l’on pouvait compter sur moi quoiqu’il arrive.

Je ressentais comme un besoin vital d’exister en tant que femme, même si mon statut avait changé, car j’avais donné par deux fois la vie ! Mon bonheur d’avoir réalisé mon rêve de donner la vie devait éclore partout. Mon cœur battait tellement avec mes bébés, que je devais aussi continuer à le faire battre partout et avec tout le monde ! Ma joie était si intense que je pleurais de joie à n’importe quelle occasion, mes émotions étaient à leurs maximum.  Les hormones battaient à plein gaz !

Bref … j’étais en joie, en feu à l’intérieur, et parallèlement je vivais une fatigue intense que j’ai perçue plus tard…une fatigue à vouloir toujours être présente jour et nuit pour mes bébés, une fatigue intense à vouloir toujours paraitre la meilleure, toujours être présente pour les autres de peur qu’on m’oublie … une fatigue intense à tout porter sur les épaules alors que je n’étais pas remise physiquement et émotionnellement de ces évènements qui avaient chambouler mon corps de femme, un corps dont je prenais soin avant par le sport, les massages, une alimentation saine… un corps qui avait résolument changé !

Toutes ces émotions que nous pouvons ressentir en devenant maman, je les ai ressentis au plus haut point ! Je sais par là où vous pouvez passer si vous vivez cette charge mentale comme un épuisement … un sentiment qui au fil du temps vous fait baisser les bras ; les bras tombent naturellement de fatigue, car trop d’informations sont dans votre cerveau.

La clé pour se sortir de cette charge mentale, et d’éviter d’aller vers un « burn-out personnel » est de LÂCHER PRISE !

Alors oui bien sur me diriez-vous … mais comment ?

Si comme moi à l’époque, vous avez l’habitude d’aller vite, de tout prendre sur vous et de carburer à dix mille… lâcher prise n’est pas dans votre vocabulaire.

Comme son nom l’indique :

  • « Lâcher » veut dire laisser de côté, comme si vous portiez un sac et vous le laissiez tomber.
  • « Prise » : comme pour votre ancrage au sol, et bien cette fois ne résistez pas et ne soyez pas « collée » au sol.

L’idée derrière ce terme de « lâcher-prise » est de ne plus retenir ce que vous tenez si fort !

Lâchez du lest, desserrez les mains, laissez tomber ce sac qui vous pèse lourd et… respirez !

Maintenant que vous avez une idée bien précise de ce qu’est « lâcher prise », voici les 10 étapes qui vous permettront de le faire et de vous délester de cette charge mentale qui vous pèse :

  1. Isolez-vous confortablement
  2. Videz-vous la tête en fermant les yeux
  3. Prenez une belle inspiration et expirez tout ce qui vous incommode !
  4. Prenez une feuille et listez vos tâches quotidiennes
  5. Hiérarchisez-les de la plus urgente à la moins urgente (même si elles sont toutes importantes, faites bien la distinction entre importance et urgence … l’urgence étant ce qui ne peut pas attendre !)
  6. Rayez celles que vous pouvez faire rapidement et/ou créez des familles en en regroupant certaines
  7. Définissez 5 objectifs clés et écrivez-les sur une autre feuille en n’oubliant pas de mentionner une date limite de réalisation dans les 3 mois qui suive
  8. Voyez à qui vous pouvez demander de l’aide pour certaines tâches, si seule vous n’y arrivez pas
  9. Intégrez vos 5 objectifs clés et tenez-vous y au quotidien en définissant des actions à mener pour y arriver
  10. Jetez la première feuille (en point 4) et respirer à plein poumons

Pour vous accompagner au quotidien à lâcher prise et réussir à tenir vos 5 objectifs clés :

  • Réalisez une routine matinale bien-être
  • Prévoyez-vous du temps en extérieur
  • Mettez-vous à une activité physique à votre rythme et surtout régulière !
  • Créez quelque chose de nouveau
  • Vivez dans l’instant présent
  • Pratiquez la respiration en pleine conscience

Racontez-moi maintenant en commentaires votre expérience de lâcher prise et dites-moi comment vous vous sentez après ?

Alexandra K.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d'articles

Comment dépasser ses peurs et avancer ?

Peur de blesser, peur du conflit, peur du regard des autres, peur de l’échec… autant de peurs qui nous empêchent d’avancer, nous bloquent pour passer

Contact

papillon alexandra K