Comment vivre plus légère et sortir de l’hypercontrôle ?

Dans la quête de sens et d’épanouissement personnel après 40 ans, l’hypercontrôle peut devenir un obstacle majeur. En tant que coach de vie et développement personnel spécialisée dans l’accompagnement des femmes de 40 ans et plus, je constate régulièrement ces temps-ci, comment cette tendance à tout contrôler peut entraver le chemin vers une vie plus authentique et épanouissante.

Le contrôle de soi est un comportement nécessaire, qui permet de vivre en société, dans le respect des autres. Il est un témoin de l’assimilation des limites sociales. Mais à force de devoir contrôler, dans une société qui demande toujours plus aux individus, certains individus basculent dans un excès que l’on nomme « hyper-contrôle », qui peut être dommageable pour ces personnes et nocif pour celles qui les entourent.

Dans cet article, nous explorerons les signes de l’hypercontrôle, ses causes profondes et les remèdes pour apprendre à se libérer et vivre pleinement après 40 ans.

Les signes de l’hypercontrôle

L’hypercontrôle se manifeste souvent de différentes manières, et il est essentiel de les reconnaître pour pouvoir les adresser efficacement. Voici quelques signes courants :

  1. Perfectionnisme excessif : Vous vous fixez des normes irréalistes et ressentez de la frustration lorsque les choses ne se déroulent pas exactement comme prévu. Cela peut vous amener à la procrastination.
  2. Besoin de tout contrôler : Vous avez du mal à déléguer des tâches ou à faire confiance aux autres pour accomplir des responsabilités. Si vous le faites, vous êtes tentées de rester derrière l’épaule de la personne à qui vous avez demandé un service, de peur que cela ne soit pas effectué comme vous l’entendez. Vous avez un besoin de tout savoir, tout maîtriser pour remplir votre rôle social.
  3. Besoin d’auto-protection : vous êtes méfiante et vous auto-enfermez sans pouvoir lâcher prise.
  4. Anxiété et stress constant : Vous ressentez une tension permanente liée à la peur de l’échec ou de ne pas être à la hauteur. L’omniprésence de peurs peut vous amener à vous limiter dans vos actes et à une spirale de l’échec, qui vous amène elle-même à penser que tout vous mène vers l’échec. La boucle est bouclée !
  5. Rigidité mentale : Vous avez du mal à vous adapter aux changements et à accepter l’impermanence de la vie.
  6. Syndrôme de l’imposteur : vous ne vous sentez plus à votre place, car tout vous isole d’autrui.
  7. Épuisement physique et émotionnel : Vous vous sentez constamment épuisée en essayant de maintenir un contrôle sur tous les aspects de votre vie. Sur le plan émotionnel, vous pouvez réagir de manière excessive avec la colère, des crises de larmes ou du repli sur soi. Des manifestations physiques peuvent arriver comme des douleurs ou des maux divers.

Des exemples :

  • « J’ai tout le temps peur de me tromper ou de faire une erreur, donc je recommence jusqu’à ce que je sois certaine que tout est parfait ».
  • « Je sais bien que pour y arriver, je vais devoir travailler plus dur que les autres ».
  • « Mon assistance est nulle et ne comprend rien, je suis obligée de tout reprendre derrière elle ».
  • « À la maison, je suis obligée de tout reprendre derrière mon mari et mes enfants, car ce n’est ni fait ni à faire ».

Les causes profondes de l’hypercontrôle

Comprendre les origines de l’hypercontrôle est essentiel pour pouvoir le surmonter. Voici quelques causes courantes :

  1. Traumatismes passés : Des expériences passées de perte de contrôle ou de traumatismes peuvent conduire à une tendance à tout contrôler comme un mécanisme de défense. Cela peut d’ailleurs venir de votre enfance, de situations vécues et transmises par vos parents ou éducateurs.
  2. Pressions sociales : Les attentes sociales, notamment celles liées au rôle des femmes dans la société, peuvent renforcer le besoin de contrôler chaque aspect de sa vie.
  3. Peur de l’inconnu : L’incertitude peut être source d’anxiété, ce qui pousse certaines personnes à essayer de contrôler leur environnement pour éviter toute forme d’incertitude.
  4. Manque de confiance en soi : Une faible estime de soi peut conduire à chercher la validation à travers le contrôle des situations et des personnes autour de soi.

Les remèdes pour apprendre à se libérer

Heureusement, il est possible de briser ce cycle d’hypercontrôle et de vivre plus librement et plus pleinement, et ce, même après 40 ans ! Voici quelques stratégies pour y parvenir :

  1. Pratiquer la Pleine Conscience : La méditation et la pleine conscience peuvent aider à développer une attitude plus détachée et à accepter les choses telles qu’elles sont. Aussi bien méditer que de vivre l’instant présent vous donnera accès à une paix intérieure.
  2. Apprendre à Faire Confiance : Travailler sur la confiance en soi et apprendre à faire confiance aux autres peut aider à déléguer des responsabilités et à se libérer du besoin de tout contrôler. Vous pouvez commencer par des petites tâches, ce qui vous est facile dans un premier temps pour obtenir des résultats positifs, et augmenter petit à petit vos demandes.
  3. Cultiver la Flexibilité : Pratiquer la flexibilité mentale et physique permet d’accepter les changements avec plus de facilité et de s’adapter aux nouvelles situations. Autorisez-vous des petits changements : décaler de quelques minutes votre petit déjeuner, ou une habitude qui vous coute intérieurement et que vous pouvez déplacer voire même annuler.
  4. Se Focaliser sur l’Essentiel : Identifier ce qui est vraiment important dans la vie et se concentrer sur ces aspects peut aider à relâcher le contrôle sur les détails moins significatifs.
  5. Demander de l’Aide : Ne pas hésiter à demander de l’aide et à s’entourer de personnes de confiance peut alléger le fardeau du contrôle et permettre de se sentir soutenue.

En conclusion, se libérer de l’hypercontrôle est un processus graduel qui demande de la patience et de la persévérance. En adoptant une attitude plus souple et en apprenant à faire confiance à la vie, il est possible de trouver un équilibre plus harmonieux et de vivre pleinement après 40 ans. En tant que coach de vie, je suis là pour accompagner chaque femme dans ce voyage vers une vie plus authentique et épanouissante. Si vous souhaitez avancer dans votre vie en étant plus légère et épanouie, contactez-moi et voyons ensemble comment je peux vous y aider soit en coaching de vie ou grâce à la méthode cleen.

Alexandra K.

Plus d'articles

Dansez pieds nus, comme si c’était la dernière fois !

Nous sommes au mois de décembre, un mois qui résonne avec les préparatifs des fêtes de fin d’année, les présents à faire à nos proches, les surprises à nos enfants, les fameux biscuits de Noël à confectionner, les marchés à visiter où nous sentons les effluves de certaines saveurs comme

Lire la suite »

Comment retrouver une belle énergie ?

Après une fin d’année bien chargée, et un début d’année tout autant, entre la trouvaille et l’installation de mon cabinet, la planification d’ateliers, l’accord de partenariats… et de nouvelles demandes d’accompagnements, je reprends ma plume le 23 janvier 2023 …. Un beau chiffre avec ce doublement de 2 et de

Lire la suite »

Le pouvoir de l’amour de soi

En cette journée de St Valentin… ma plume a décidé le cœur rempli de vous partager cette thématique si chère à mon cœur ! Une dizaine d’année en arrière je n’avais absolument pas la vie que je vis aujourd’hui. J’étais célibataire et pour certains, je l’étais de manière « endurcie ». J’avais beau

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EBOOK CADEAU !

Je vous offre un Ebook gratuit pour vous aider à passer une étape dans votre quête d’une vie plus sereine et authentique :

Avec cet Ebook, vous allez clairement prendre conscience de votre valeur, comprendre là où vous en êtes aujourd’hui et ce que vous voulez pour demain en :

  • Faisant un état des lieux de votre situation actuelle
  • Visualisant votre vie idéale grâce à une visualisation guidée
  • Définissant vos ressources pour capitaliser sur votre puissance intérieure